Bienvenue sur le Blog de Cheval-Classique !Derniers articles :
Mon cours
L\'amour
L'histoire de l'équitation...
Bienvenue

Toi aussi crée ton blog cheval! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : Cheval-Classique Une question? Contactez-moi!

Description du blog cheval :
Bienvenue sur mon blog ! Celui si parlera de l'équitation classique et comme je monte à cheval classique , un peut de mes cours .

Création : Vendredi 8 Avri 2016
Dernier article : 11 Avri 2016
4 articles
0 commentaires
1618 visiteurs  
Note de ce blog : 10/10*
*Note moyenne pour 1 votants!


<< Decembre 2018 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




 

Mon cours


Coucou ! Enfin quelque chose à poster !!!

Alors jai monté un Basco un charment petit poney très calme ! Surtout contrairement à mon amie qui a monté un adorable tannant nommé Zorro .
Ma prof trouve que j'ai beaucoup de potentiel et je pourrais rentrer dans son club de compétition . Mais je dois commencer les deux cours / semaine . Ma prof ma trouvée horriblement bonne en trot . J'ai donné un friandise aux pomme à Basco ! Miammm

Bon bonne nuit ...
 Posté le Lundi 11 Avril 2016 à 01h26 | | Lien permanent

 

L\'amour
Aimer son cheval est important .
L’hyper est toujours une source de désorganisation : apprentissages, gestion des émotions, vie en groupe. Le travail en présence d’un animal nécessite rigueur, présence et écoute mutuelle. Apprendre à être rassurant pour devenir référent de mon animal, c’est-à-dire celui/celle vers qui se tourner en cas de situation problématique. L’animal est non-jugeant, et pour le cheval non-intrusif ce qui donne une amplitude d’actions assez vaste.
Prendre le temps de prendre soin, de se rencontrer, de s’apprivoiser… se rendre responsable du bien-être de chacun. Des ados de la région clermontoise ont tenté de vivre cette expérience.

A la fin des années 60 en Suisse, le cheval est encore roi. Pour le sport et les loisirs bien sûr - et monté parfois par de très brillants cavaliers - mais aussi aux champs, en ville et à l’armée. La plus noble conquête de l’homme occupe alors une place de choix dans la société, dans les coeurs... et également dans les émissions de la TSR.

Ce n\'était peut etre pas utile mais vous pouvez lire , c\'est simpa

 Posté le Vendredi 8 Avril 2016 à 23h19 | Laisser un commentaire | Lien permanent

L'histoire de l'équitation (western et classique)


Coucou ! Comme dit je poste un article ! Sauf que je te respecte pas les règles , je met aussi western ! bon l'histoire , c'est l'histoire ! Bon aller ...

L'équitation et, de manière plus générale, l'emploi du cheval revêtent de multiples formes, chasse, guerre, portage, traction. Cette diversité se manifeste de façon exceptionnelle et sur tous les plans.

Domestiqué en Asie centrale dès la plus Haute Antiquité, le cheval aurait été importé en Chine, en Asie occidentale, en Europe et en Afrique, lors des migrations des pasteurs nomades. La première représentation d'un cavalier nous vient de Crète au IIe millénaire av. J.-C. Les Hyksos introduisent le cheval en Égypte vers 1730 avant notre ère. Au IXe siècle, les Hittites sont les maîtres de la charrerie.

Au VIIe siècle av. J.-C. apparaissent les cavaliers archers assyriens – ce sont les débuts modestes de la cavalerie –, et les cavaliers scythes, nomades des steppes du nord ; au IIIe siècle, le cavalier celte de l'Europe orientale ; au IIe siècle le cavalier indien, le cavalier numide qui dirigeait son cheval avec un simple collier-frein. À la fi n de l'Antiquité, au IVe siècle après J.-C., les cavaliers-archers sassanides, successeurs immédiats des Parthes, ont atteint la perfection de l'équitation sans étriers. Ainsi, au cours de toute l'Antiquité, l'homme a inventé peu à peu l'équitation afin d'utiliser le cheval à la chasse et surtout au combat. Deux problèmes étaient à résoudre : tenir fermement sur le cheval et le conduire. Il fallut inventer le harnachement, selle à étrier et mors ; au début du Moyen Âge, les Perses sassanides les transmirent au peuple arabe.

Trois peuples sédentaires de l'Antiquité firent des efforts d'adaptation du cheval à la guerre : les Chinois, les Grecs et les Romains. Les Grecs nous intéressent particulièrement. Périclès, au Ve siècle av. J.-C., porta à mille le corps de cent cavaliers institué à Athènes par Solon au siècle précédent. Nous y voyons apparaître deux spécialistes nécessaires à toute société sédentaire, deux spécialistes qui existent encore aujourd'hui, le marchand de chevaux et le maître écuyer . Le premier a nom Simon d'Athènes ; il vend des chevaux prêts à l'emploi à ses concitoyens plutôt ignorants des choses de l'art. Le second, Xénophon , décrit le beau et bon cheval, comment l'acheter, l'entretenir et le dresser dans la perspective de la guerre et de la parade militaire. C'est le premier maître européen de l'équitation.
 Posté le Vendredi 8 Avril 2016 à 22h53 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Bienvenue


Coucou !

Merci d'être venu sur mon blog !
Alors je refait un cour dimanche ,je vous en donnerai des nouvelles .(le cheval,son nom , se qu'on a fait ,etc) je vous parlerai aussi de l'équitation classique , des articles , des photos et plein d'autre ! Comme se blog vient d'ouvrir , je fait des améliorations toute la fin de semaine , je vais peut être essayer de mettre un article aujourd'hui ou demain mais c'est sur que dimanche je poste !

À plus ! Xxx
 Posté le Vendredi 8 Avril 2016 à 22h42 | Laisser un commentaire | Lien permanent