Toi aussi crée ton blog cheval! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog
Pseudo : GALLICEETATOS Une question? Contactez-moi!

Description du blog cheval :
LA VIE D'UNE JUMENT ET D'UN JEUNE CHEVAL DE LEUR POINT DE VUE

Création : Samedi 1 Févr 2014
Dernier article : 15 Févr 2014
8 articles
0 commentaires
1175 visiteurs  
Note de ce blog : 9/10*
*Note moyenne pour 1 votants!


<< Novembre 2017 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
  •  


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




 

RENCONTRES


Quelques jours plus tard, mon éleveur et ELLE m'ont fait monter dans un camion et j'ai quitté mon compagnon de jeu et sa mère.
Je suis arrivé dans un petit pré en forme de 8, traversé en son milieu par une rase et clôturé en deux parties.
Dans la partie du fond, deux juments observaient mon arrivée, puis se sont approchées et arrêtées à la clôture de séparation : une noire avec une tâche blanche sur le front, fine, élégante et une autre plus impressionnante à la robe alezan et la crinière blonde.
ELLE m'a conduit sur la partie inoccupée et après quelques caresses et des mots que je comprenais pas mais à l'intonation rassurante m'a libéré et je me suis précipité vers les juments.
Et....HEUREUSEMENT qu'il y avait la clôture, je n'ai pas été accueilli à bras ouverts. Houlàlà ! pas commodes les filles. J'étais plutôt désorienté, m^me la mère de mon ex-compagnon de jeu quand elle voulait que je m'écarte ou que je m'en aille m'était pas aussi, aussi... Des attitudes, des sons que je ne connaissais pas et que j'ai vite appris à comprendre.
Nous sommes restés ainsi quelques jours séparés par la clôture qui nous permettait de nous sentir, voir, entendre, le temps de faire connaissance.
 Posté le Samedi 15 Février 2014 à 19h50 | Laisser un commentaire | Lien permanent

 

PREMIERE SORTIE (fin)


ELLE/MOI
Déjà, à l'époque avec Tiphaine, nous avions réalisé que nous avions "peut-être" un peu "brûlé" les étapes.
Mais nous avions tellement hâte de monter.
En y repensant aujourd'hui, c'était N'IMPORTE QUOI :
. je n'avais pas monté depuis plus de 20 ans,
. GALLICE était restée au pré pendant 4 ans,
. nous n'avions pas encore fait vraiment connaissance.
J'ai eu de la chance de m'en tirer avec quelques "bleus", c'était UN GRAND N'IMPORTE QUOI, et ce n'était que le premier...
 Posté le Vendredi 14 Février 2014 à 20h46 | Laisser un commentaire | Lien permanent

PREMIERE SORTIE (suite)


Bon, à ma décharge, j'ai bien pris garde de ne pas la blesser avec mes pieds... et je me suis laissée "attraper" 2 mètres plus loin.
ELLE est bravement remontée sur mon dos, tremblante comme une feuille, mais pas paniquée.
Nous avons traversé une petite rivière, j'ai été sage, le pré aux congénères étaient derrière nous.
ELLE m'a présenté un petit pont en bois enjambant cette rivière, près d'un plan d'eau, qu'ETOILE a traversé toujours aussi sereine et pour cause.
J'ai refusé, j'ai tourné, viré, reculé, fait des écarts à chaque tentative d'ELLE mais... ELLE tient bon là-haut sur mon dos, pas si débutante que ça finalement.
Pendant tout ça, ELLE n'a pas eu un moment de colère, au contraire les 100 000 volts de tension ont disparu, j'ai senti l'appréhension fondre.
Et ELLE a mis pied à terre, et j'ai senti un début d'assurance, de fermeté et nous l'avons traversé ce pont.
Et nous sommes rentrées et les ELLES riaient, détendues...
 Posté le Vendredi 14 Février 2014 à 20h36 | Laisser un commentaire | Lien permanent

PREMIERE SORTIE


Environ deux semaines après mon arrivée, ELLE et la ELLE d'ETOILE ont décidé de nous sortir et de monter.Pendant qu'ELLE me préparait : soins, selle, filet... Je l'ai sentie tendue, mal assurée.
Nous sommes parties, ETOILE et sa cavalière devant, ELLE sur mon dos. Et là j'ai senti une cavalière, je ne dirai pas complètement inexpérimentée, mais presque, une façon de se tenir sur mon dos, pas très orthodoxe; pas une débutante, je sentais des notions de tenue de rênes, de demande de jambes, mais une tension : 100 000 volts sur mon dos.
Nous sommes passées dans un petit chemin en contrebas de pâturages.
Des congénères, dans un de ces prés, sont venus au galop au-dessus de nos têtes.
Mais je ne pouvais pas partir, j'avais l'impression d'être piégée derrière ETOILE qui me bloquait le passage, paisible devant moi (tu parles, elle n'avait pas de mérite, elle connaissait déjà la balade)
Et j'ai fait "mon anglo-arabe"
Et petit saut de mouton,
Et hop là ma cavalière!!!!
 Posté le Vendredi 14 Février 2014 à 20h10 | Laisser un commentaire | Lien permanent

 

RENCONTRE


Donc, je disais, les visites ont recommencé, et par une belle journée d'automne 2010, LUI m'a fait monter dans son camion et ce n'était pas pour rejoindre une équipe de randonneurs. Il m'a laissé entre les mains d'ELLE, qui m'a installée dans un petit pré en forme de 8, traversé en son milieu par une rase et clôturé en deux parties.
Le jour même, une belle jument noire avec une tâche blanche sur le front: ETOILE, m'a été présentée. Voilà pourquoi le pré, déjà pas très grand, avait été partagé en deux par des clôtures. Nous avons fait tous les deux, un beau chahut de "couinements", d'intimidation... Bref! nous avons fait connaissance, chacune de notre côté du fil. Quelques jours plus tard, la clôture de séparation a été retirée et nous avons joué à : c'est moi la dominante, non c'es moi, etc...
 Posté le Vendredi 7 Février 2014 à 20h16 | Laisser un commentaire | Lien permanent

ELLE


ELLE,c'est moi, Nicole, 55 ans, passionnée de CHEVAL, oui en majuscule, car c'est tout le cheval que j'aime, pas seulement le monter, mais le regarder vivre, évoluer dans un pré; travailler : monté, attelé, à pied; le soigner, etc ... Bref! être avec lui tout simplement.
Enfant, je rêvais d'avoir un cheval; en vacances chez mes grands-parents, je voyais passer des attelages de chevaux de trait; à quelques pâtés de maisons, il y avait un maréchal-ferrant à l'ancienne avec la grande armature en métal (le travail), je ne me lassais pas de le regarder ferrer les chevaux.
Mais.... les événements, le cours de la vie...
Ce rêve était devenu une utopie et je satisfaisais ma passion en assistant à des spectacles, des concours, des courses, des salons... La seule option pour avoir un cheval dans ma vie parisienne était un cheval en pension dans un manège mais ce n'était pas la vie que je souhaitais pour lui. Je le voyais plutôt dans un grand pré avec un abri. Alors, je montais occasionnellement un cheval de "manège" pendant les vacances après 2 ou 3 rudiments d'équitation ou j'en empruntais un chez des amis et puis même plus ça!!! Archivé le rêve.
Et puis, je suis revenu au "pays" et une paire de juments ont été installées dans le petit enclos en face chez moi,
Et Isabelle, ma collègue de bureau avait acheté la jument que Tiphaine, sa fille, montait au centre équestre,
Et Tiphaine souhaitait ardemment "récupérer" son cheval pour l'installer près de chez elle, mais ne voulait pas l'entreprendre seule,
Et les juments devant chez moi étaient à vendre,
Et... pourquoi pas s'associer...la gestion est plus facile à plusieurs...
Et...mon vieux rêve, mon utopie redevenait possible,
Et nous nous sommes jetées dans l'AVENTURE.
 Posté le Mercredi 5 Février 2014 à 19h28 | Laisser un commentaire | Lien permanent

ATOS


Mon nom est ATOS de l'ARZON. C'est un beau nom à particule mais je suis un sans papier. Non ! pas un SDF. Je suis né en mai 2010 d'une maman espagnole mais de père inconnu, chez un petit éleveur avec une autre maman et son jeune né à peu près en même temps que moi.
J'ai passé mes 5 premiers mois dans un grand pré avec mon compagnon de jeu et nos mères respectives et le soir, LUI nous installait à l'abri, dans nos box.
A la fin de l'été, pendant quelques jours, LUI a présenté ma mère à des inconnus et moi, bien sûr, je suivais, "collé" à ses talons.
Un beau matin d'automne, alors que nous nous élancions tous les 4 au grand galop dans la prairie à la sortie de nos box, maman est tombée,
Et....
Je ne l'ai plus jamais revue.....
 Posté le Samedi 1 Février 2014 à 22h45 | Laisser un commentaire | Lien permanent

GALLICE


Mon nom est GALLICE. Tout court, pas de particule, rien, mais je suis plein papier. Je suis née en 1994. Et oui ! je les porte bien n'est-ce-pas ? Bon nombre de mes congénères n'ont pas atteint cet âge et certains étaient des champions.
Avant ELLE, il y a 3 ans, j'ai eu 3 LUI avec qui j'ai fait beaucoup de randonnées. Je pense avoir eu une "bonne" vie. Je n'ai pas connu la vie en "manège". ETOILE, ma copine de pré me dit que j'ai eu bien de la chance.
Les 4 dernières années avant ELLE, je suis restée au pré. Non, pas pour me reposer. J'ai mis bat d'un bel étalon et 2 ans plus tard d'une mignonne pouliche.
Et puis les visites d'inconnus ont recommencées et j'ai compris que j'allais à nouveau changer de cavalier.
Dernier détail : il coule dans mes veines 38 % de sang anglo-arabe.
Comment ?
Quoi houlàlà !!!
Mais non ! je suis une bonne fille !!!
Quoique !!!! Parfois...
 Posté le Samedi 1 Février 2014 à 22h22 | Laisser un commentaire | Lien permanent