Le-blog-EquitDerniers articles :
Les vacances ne sont pas...
J'ai trouver mon sport !!!!
Abely back and fly !!!!
Prochaines photos
Citation équèsetre (d'intenet...

Toi aussi crée ton blog cheval! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : Le-blog-Equit Une question? Contactez-moi!

Description du blog cheval :
articles réguliers sur l'équitation et le monde du cheval et d'autre de ses caractéristique.

Création : Mercredi 19 Févr 2014
Dernier article : 22 Févr 2014
12 articles
3 commentaires
3519 visiteurs  
Note de ce blog : 10/10*
*Note moyenne pour 3 votants!


<< Novembre 2017 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
  •  


Mes blogs préférés :
LIVE-HORSE

 Autour de mon Blog

Note ce blog !




Citation équèsetre (d'intenet que j'ai trouvé magnifiques)


Tu as le saut d'un champion de saut d'obstacle,
Les allures d'un cheval de dressage,
La vitesse d'un cheval de course,
la vie d'un cheval de club,
Mais l'ame d'un cheval de cœur.

On juge souvent un cavalier par le niveau, mais peut on juger leur passion ?

Il n'y a pas de mauvais chevaux, il n'y a que de mauvais cavalier

On oublie parfois que le cheval est un être qui a des sentiments et des désirs, que c'est une bête qui est sensée être sauvage, peut être dangereuse et brutale lorsque l'on fait le moindre pas vers elle, qui devrait s'enfuir sans réfléchir dès la moindre présence d'un humain, mais cet être fabuleux a accepté que l'on monte sur son dos, et qu'elle nous fasse découvrir les plaisirs de la liberté qui ne serait pas connue sans le cheval*

Votre Cheval vous ressemble comme votre reflet dans un miroir

Le respect du cheval ; Ces la fondation de la liberté

Bien que sachant que je n'ai rien pour le maitriser, il attend que je lui demande de marcher. Et quand je lui demande de s'arrêter, il s'arrête aussi. Et je ris, car je n'arrive pas à imaginer pourquoi j'utilises toujours un harnachement, et bientôt, nous nous retrouvons... à galoper doucement autour du pré. J'ai les yeux fermés et les bras qui dépassent comme des ailes, ce qui est appropriés car nous volons, et il n'y a pas un moment d'hésitation, pas l'ombre d'une mauvaise compréhension. Lui et moi sommes au moins autant en harmonie qu'avec tous ces harnachements. Peut être plus.
 Posté le Jeudi 20 Février 2014 à 20h37 | Laisser un commentaire | Retour au blog