L'équitation une vieDerniers articles :
Séance du 10 avril 2016
De retour
De retour
Initiation a l'équitation...
Les fondements de...

Toi aussi crée ton blog cheval! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : Vava2913 Une question? Contactez-moi!

Description du blog cheval :
Bienvenue sur notre blog équestre on est ici pour vous transmettre notre passion et répondre à vos question ,informations.

Création : Lundi 11 Nove 2013
Dernier article : 10 Avri 2016
65 articles
37 commentaires
12036 visiteurs  
Note de ce blog : 9.09/10*
*Note moyenne pour 23 votants!


<< Novembre 2017 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
  •  


Les photos de mon (mes) cheval(s) !


 Tous mes animaux!


Les articles par catégories
Actualités
Concours
Cours
Informations
Presentation


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




 

Séance du 10 avril 2016


Cheval très content cheval étant était maltraités on lui rapprend tout aujourd'hui poney a fait une longe poney très content , poney a su pour la première fois galope tranquillement sans s'effrayer super séance avec un beau soleil qui donne le sourir
 Posté le Dimanche 10 Avril 2016 à 21h50 | Laisser un commentaire | Lien permanent

 

De retour


Hello tout le monde un nouveau départ pour moi un nouveau cheval avec qui je commence une nouvelle histoire , un cheval ayant été maltraités cheval qui a fait les courses , il faut tout lui apprendre mais c'est l'avantage pour crée une vrai communication entre le cavalier et le cheval.
 Posté le Samedi 9 Avril 2016 à 21h58 | Laisser un commentaire | Lien permanent

De retour


Hello tout le monde un nouveau départ pour moi un nouveau cheval avec qui je commence une nouvelle histoire , un cheval ayant été maltraités cheval qui a fait les courses , il faut tout lui apprendre mais c'est l'avantage pour crée une vrai communication entre le cavalier et le cheval.
 Posté le Samedi 9 Avril 2016 à 21h47 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Initiation a l'équitation western


C’est parti je me lance ! Aujourd’hui j’essaie l’équitation western.
Nombreux sont ceux qui, longtemps attirés par le du Grand Ouest, ont voulu essayer l’équitation dites à « l’américaine ». Mais quels sont ses secrets et ses codes ?
Si vous aussi êtes attirés mais que vous hésitez, plus de doute il faut l’essayer.
Néanmoins avant de se lancer, quelques questions subsistent. Est-ce que cela va me plaire ? Suis-je assez doué pour y arriver ? N’est-ce pas trop dangereux ? Est-ce que cela coûte cher ?
En voilà de belles interrogations. Je vous rassure, il est tout à fait normal de se poser tout un tas de questions avant de se projeter dans la peau de Lucky Luke. Je vais tenter de vous apporter des réponses claires issues de mon expérience personnelle.
Are you ready ?
Pour commencer, le meilleur moyen de savoir si vous êtes fait pour l’équitation américaine est de faire une séance d’initiation.

Pour quoi faire ?
Une séance d’initiation vous permettra tout d’abord de vous familiariser avec le milieu western, ses codes, son éthique, son histoire. Mais aussi de vous habituer aux chevaux et de savoir comment les mettre de votre côté ? De savoir si cela vous plaît et si vous vous y sentez bien. Ainsi, vous pourrez faire un bilan à la fin de la séance vous permettant de faire pencher la balance plutôt pour ou plutôt contre.

Quel est l’équipement adéquat pour monter en équitation western ?
Dans l’idéal, il vous faudra un jean dont les coutures sont à l’extérieur du type Wrangler, pour éviter les brûlures qui pourraient être engendrées par le frottement sur la selle. Il faut que vous vous y sentiez à l’aise, on ne fait pas un concours de beauté, vous n’êtes pas en show western alors évitez le skinny taille basse qui pourrait vous rendre la vie désagréable lorsque vous curerez les sabots de votre cheval ou mettrez le pied à l’étrier.
Si vous n’avez pas ce fameux jean à portée de main, inutile de paniquer. Prenez votre bonne vieille culotte d’équitation qui fera amplement l’affaire. Si toutefois vous voudriez renouveler l’expérience, investissez sur le long terme. Un jean Wrangler coûte aux alentours de 70-80 € mais c’est une valeur sûre.

Les bottes d'équitation western
Côté bottes, une paire de bottes western, robustes, est l’idéal pour les travaux à l’écurie. Privilégiez des bottes à bout rond. Les fameuses santiags, connues pour leurs caractéristiques : bout pointu, talon rentré sous la botte et de nombreux dessins incrustés dans le cuir, ne sont pas faites pour monter à cheval !
Il existe un large panel de bottes, (notamment pour les femmes) avec de nombreuses couleurs. Il y en a pour tous les goûts, du cuir le plus simple au plus travaillé. Différentes hauteurs, avec ou sans trous, petits ou grands talons, les modèles sont multiples. Vous trouverez forcément chaussure à votre pied !
Privilégiez des bottes à bout rond.
Dans le cas, où vous n’auriez pas une paire de bottes western, une paire de boots basique conviendra amplement. Comme d’habitude privilégiez des chaussures confortables dans lesquelles vous vous sentirez à l’aise une fois en selle.
Un exemple de magasin qui vend ce type d'articles : www.western-feeling.fr

Un casque de protection
Pour votre sécurité, préférez le port d’une bombe répondant aux normes de sécurité européennes : CE EN1384 :2012 à un Stetson pour votre première fois. Il ne s’agit pas de vous sentir dans l’âme d’un cowboy aussitôt entré dans le ranch, un accident n’est jamais exclu alors la protection est primordiale.
Les éperons
De prime abord, il ne vous sera pas conseillé de mettre des éperons. Concentrez vous d’abord sur vous, votre position, vos mains et vos jambes.
En progressant vous pourrez aisément chausser les fameux éperons qui font « gling gling ». (exemple de produit : www.socheval.com)
Pour mémoire, les éperons ne sont pas utilisés pour « faire mal » au cheval. Ils ne servent pas à martyriser nos chevaux comme beaucoup peuvent le penser. Bien qu’impressionnants, les éperons font partie de l’équipement conventionnel du cavalier western tout comme en équitation classique sur un parcours de CSO. Le but de cette aide artificielle n’est pas de frapper le cheval, mais de l’accompagner dans certains exercices de dressage.
Vous ne verrez jamais un débutant porter des éperons, tout comme vous ne devriez pas lui faire monter un grand cheval de sport très nerveux. Avant de chausser des éperons, vous devrez d’abord avoir appris à vous servir de vos aides naturelles telles que vos jambes pour donner l’impulsion, contrôler les épaules et les hanches de votre cheval par légère pression. Vos mains, pour lui indiquer la direction par une action de rênes mesurée. Dites vous bien que pour monter n’importe quel cheval, dans n’importe quel centre équestre ou ranch vous aurez toujours besoin de vos aides naturelles. C’est la base de l’équitation.

Pour ceux qui seraient réticents voire même critiques à l’égard des éperons western, sachez qu’il est très rare de voir des éperons molettes à grosses aiguilles comme pouvaient en utiliser les cowboys autrefois. Les éperons d’aujourd’hui sont souvent à molettes dont les bouts sont polis et arrondis. Je les ai testés moi-même sur ma peau afin de voir l’effet réel qu’ils peuvent avoir sur mon cheval. Je vous l’assure, ils ne sont pas offensifs et pas agressifs pour un sou.
Les éperons s’utilisent par légères pressions servant à guider le cheval au cas où celui-ci ne répondrait pas à la stimulation de mon mollet. Une fois en selle, la tige de vos éperons doit être maintenue parallèlement aux flancs de votre cheval et être en contact avec celui-ci uniquement si nécessaire. Ce sont d’abord vos jambes et vos mollets qui sont en contact direct avec les flancs de votre cheval et non pas vos éperons.
La découverte peut commencer
En principe, prévoyez d’arriver un peu en avance, cela vous permettra de visiter les lieux, de voir les installations et de vous faire un avis global sur l’aspect, la propreté et l’environnement dans lequel vous évoluerez peut-être avec votre cheval. En général, les ranchs sont agrémentés d’une grande carrière et/ou d’un manège couvert (pour les plus chanceux), d’un rond de longe permettant de détendre les chevaux mais aussi de les travailler en liberté, et d’un coin douche. La spécificité des écuries western ce sont les larges corridors ornés de part et d’autre de boxes.
Très souvent, la préparation des chevaux se fait hors du box dans une allée centrale, le cheval est attaché des deux côtés du licol. Cela permet au cavalier de circuler plus facilement autour de celui-ci et de le préparer en toute sécurité.
Le coût des séances
Le coût d’une séance varie d’un ranch à un autre (cf. liens). Vous pourrez ainsi vous faire une idée des tarifs demandés, ils sont sensiblement les mêmes qu’en équitation classique. Pour une initiation, les prix sont aux alentours de 40 €. Les cours doivent être donnés par des enseignants diplômés d’un BPJEPS option western ou a minima par un élève en apprentissage BPJEPS western. Etre licencié FFE est nécessaire en cas d’accident.
M****
 Posté le Vendredi 17 Juillet 2015 à 12h05 | Laisser un commentaire| 1 commentaire | Lien permanent

 

Les fondements de l'alimentation du cheval


Le cheval est un herbivore, les deux éléments originels de base de sa ration sont l’herbe et l’eau. Mais la sélection génétique des individus, le travail et les conditions de vie que l’on impose à nos chevaux font que, la plupart du temps, cette ration de base ne permet pas de couvrir leurs besoins alimentaires
En complément de l’herbe…
Situations où une complémentation est nécessaire pour que le cheval ne soit pas carencé :

Besoins supérieurs aux simples besoins d’entretien : gestation, croissance, activité de loisir ou sportive…
Temps de pâturage restreint ou sur des surfaces limitées.
Qualité nutritionnelle de l’herbe variable selon la flore présente, les périodes de l’année…
Vie en box ou box/paddock avec l’apport de fourrage principalement sous forme de foin, qui présente des valeurs nutritionnelles très inférieures à l’herbe.
Ainsi, pour la grande majorité des chevaux, la complémentation de l’herbe est nécessaire pour assurer une alimentation adaptée aux besoins. Et c’est bien entendu sur cette complémentation que doivent se porter toutes les attentions.
La malnutrition chez le cheval
Il est également important de souligner que le cheval, comme l’homme, est capable de supporter un certain nombre d’erreurs alimentaires : trop de nourriture ou pas assez, trop d’énergie, trop de protéines, carence en minéraux…

Ces mauvaises pratiques, même si elles ne mettent pas en danger immédiatement la vie du cheval, impactent fortement son état, sa santé, sa résistance aux maladies et sa forme au quotidien, de la même manière qu’une mauvaise alimentation impacte à moyen et long terme la santé des humains.
M****
 Posté le Vendredi 17 Juillet 2015 à 11h58 | Laisser un commentaire | Lien permanent

La récupération après l’effort



La récupération est une étape cruciale pour la santé du cheval que ça soit après une grosse séance, un trotting ou un concours, il est important de bien faire attention à ce que le cheval récupère bien.

Quelques petits conseils afin de préserver la forme olympique (ou presque) de votre monture!



La récupération active:

Après un effort vous verrez la majorité des grands cavaliers aller trotter après leur tour d’obstacle ou leur reprise, c’est un moyen de relacher les muscles en douceur après l’effort et bien sûr lui permettre de diminuer sa fréquence cardiaque. Il est donc conseiller de trotter son cheval 5 à 10 min en fonction de l’effort et du cheval pour bien laisser le temps à celui-ci de reprendre son souffle et de se décontracter dans une attitude basse et longue de préférence. Il faut ensuite repasser au pas et marcher encore 10/15 min.



Le massage:

Quoi de mieux pour le bien être de votre cheval de lui faire un bon massage? Pour détendre toute la masse musculaire et les tendons, vous pouvez utiliser du synthol pour les muscles du dos et de la croupe et du gel rafraichissant pour les tendons. Un moment de complicité à ne pas louper entre le cheval et son cavalier.



Les bandes ou guêtres de repos:

Pour éviter les engorgements ou les molettes, certains utilisent des bandes de repos. Très utile, elles permettent de drainer les membres quand le cheval est au box après l’effort. Les guêtres de repos avec des poches de glaces sont également très bien pour refroidir et soulager les tendons.Pour bien réhydrater votre cheval, il est parfois conseillé par certains vétérinaires d’utiliser des électrolytes surtout pour les chevaux d’endurance ou de complet qui perdent beaucoup d’eau pendant le travail ou la compétition. Et pourquoi pas faire un petit mash après un concours? Il améliore la digestion, limite le risque de coup de sang et a un grand apport en eau!
M****
 Posté le Lundi 15 Juin 2015 à 20h37 | Laisser un commentaire | Lien permanent

La Gale de boue : the comeback !


Elle est de retour. Perfide. Le come back de la gale de boue version 2015 est dans les prés !

Vous, cavaliers dont les chevaux sont au pré en journée ou en continu, vous vous disiez encore « tient, cette année, mon cheval n’a pas la gale de boue ». Intérieurement, vous pensiez pouvoir en réchapper. Vous vous pensiez à l’abri de cette véritable plaie dermatologique !
C’était sans compter sur Mère Nature qui ne sait pas trop ce qu’elle veut : températures douces, trombes de pluie, gelées puis à nouveau températures douces. Vous observiez vos prés, le coeur battant en vous disant « Pourvu que mon doudou ne la choppe pas… »

Et là, c’est le drame !

Alors que vous rentrez Ponpon du pré pour son pansage du jour… votre regard se fixe sur ses paturons. Elle est là, la gale de boue ! Perfide, elle ne vous a pas prévu de son arrivée ! Que faire ?

Petit éclairage sur la gale de boue, cette maladie dermatologique hyper répandue et zoom sur quelques solutions (testées et approuvées par Mini-Morue en personne) pour soulager votre compagnon et et traiter le mal en profondeur.

Qu’est-ce que la gale de boue ?
Pour apporter un traitement efficace, il faut d’abord cerner correctement la pathologie !

Selon ma Bible aka le livre des Dr Peker et Issautier, Homéopathie et cheval, on parle de crevasse, de fièvre de boue , de dermatose eczématiforme ou de gale de boue.

Les signes d’appel :

L’affection de la gale de boue démarre au niveau du paturon mais peut s’étendre aux parties distales du canon.
Au début, la peau est plus ou moins rouge, gonflée, craquelée et parfois recouverte de fins lambeaux de peau morte.
Quelles solutions pour la gale de boue ?
La gale de boue, c’est comme toutes les maladies : plus vite on l’attaque et plus vite, on a de chance de s’en sortir rapidement. Le souci de cette pathologie, c’est qu’il n’existe pas UN traitement pour en venir à bout ! Je me souviens de la première fois de Mini-Morue. J’avais demandé au vétérinaire que faire. Il m’avait prescrit : bétadine scrub pour désinfecter et du Dermaflon pour l’effet anti-septique et la cicatrisation. Au final, cette histoire m’aura coûté un bras vu le prix du Dermaflon pour pas grand chose en termes d’amélioration.

Alors aux grands moyens … les grands remèdes !

Acte 1 : On traite de l’intérieur !
Et pour ça, rien de mieux que l’homéopathie (oui, encore elle …)

Dès l’apparition des symptômes : Arsenicum Album 15 CH (1 dose complète)
Puis donner : Berberis 5 CH, Graphites 5 CH, Sélénium 5 CH et Ledum Palustre 5 CH (5 granules de chaque à raison de 2 fois par jour)
 Posté le Lundi 15 Juin 2015 à 20h33 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Balade a la plage


Vous ne possédez pas votre propre cheval…
Vous prévoyez des vacances au bord de mer ? Profitez des derniers préparatifs pour explorer sur la toile, les centres équestres proches. Vous y trouverez certainement de quoi assouvir votre passion et réaliser votre rêve : aller sur la plage à cheval. Avant de galoper, faites le plein de conseils pratiques pour que votre séjour soit une réussite.. Attention tout de même, veillez à bien choisir un centre affilié à la FFE, à emmener votre licence et à sortir accompagné d’un moniteur (diplôme d’État) ou d’un ATE (=accompagnateur de tourisme équestre).
Si vous n’êtes pas en France, prenez vos précautions également, beaucoup de pays comme le Maroc par exemple, ne castre pas leurs chevaux, un conseil : prenez un « cours » avant d’aller galoper sur la plage afin d’éviter tout accident.
Pensez également au port du casque ! La plage à cheval c’est super… mais la sécurité reste votre priorité !

Si vous possédez votre cheval…
Vous avez votre transport ?
Van ou camion, vous êtes plus ou moins libre de partir où vous le souhaitez ! Par contre, c’est à vous de tout organiser !
Pour économiser les péages, passez par les pays étrangers, vous y trouverez également de l’essence moins cher (exemple : luxembourg). Au niveau du logement de vos chevaux, privilégiez des écuries ou des centres équestres connus. Assurez-vous que le foin soit compris dans le prix et pensez à emmener vos propres grains pour limiter les risques de coliques (transport, stress etc). Pour votre logement, pensez à être proche des écuries (et oui si vous emmenez votre propre grain ce sera surement à vous de le distribuer !). Renseignez vous où est la clinique vétérinaire la plus proche.

Vous n’avez pas votre transport ?
Renseignez-vous, beaucoup de centre équestre propose des formules tout compris pour des voyages à la plage où les propriétaires de l’extérieur sont les bienvenues. Ces formules vous seront bien plus abordables que si vous louiez un moyen de transport.
Idem, bien savoir ce qu’il faut emmener (grain ou non). Où va loger votre cheval ? Où allez-vous loger ? Qu’est-ce qui est compris dans le prix ? Comment allez-vous transporter toutes vos affaires ? Car oui oui, vous allez en avoir des affaires entre les vôtres (dans votre voiture) et celle de votre équidé…

Quelles sont les choses à ne pas oublier ?
Ca y est, vous allez à la plage à cheval !

Tout d’abord, il y a les choses basiques que l’on emmène en concours par exemple, licol, tapis, selle etc.
Les petits + à penser :

Emmener 3 tapis pour un séjour de 8 jours par exemple, en effet, le sel, le sable et la transpiration ne sont pas très agréables.
Prévoir le nécessaire pour entretenir vos cuirs et synthétiques. Le sel est très abrasif, en dehors de l’aspect d’entretien et esthétique, il peut blesser votre cheval en se logeant dans des points de friction (exemple : muserolle)
Prévoir une trousse à pharmacie en béton. En plus de nécessaire habituel (désinfectant, bande etc.) pensez crème réparatrice, argile, anti-inflammatoire, liquide physiologique pour nettoyer les yeux sensibles, petit tranquillisant au cas ou pour le transport et Calmagine si besoin. Ne laissez pas un petit imprévu gâcher vos vacances. Au niveau des plaies, le sel a le même effet sur les chevaux que sur nous : ça creuse ! Pensez à bien doucher les membres après vos balades et à vérifier si tout va bien.
Demander à votre maréchal des fers de rechange, au cas ou !
Au niveau du transport…
Que se soit en van ou en camion votre cheval va faire un long trajet. Le protéger est donc primordial. Mettre des bandes de repos et des protections hautes sont par exemple une possibilité. Votre cheval sera soutenu et protégé. Un filet à foin peut-être envisagé, même si le plus souvent ils dorment lors de long trajet. Si vous avez la possibilité faites une pause pour donner de l’eau (sans débarquer bien sur !). Je ne suis pas pour les « shooter » outre mesure, mais il me semble que si le cheval n’a jamais fait de long transport, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire pour éventuellement un relaxant. Mieux vaut prévenir que guérir…

La plage à cheval… nous voilà !
Assurez vous que votre cheval ne manque de rien, eau, foin, litière propre. Comme premier repas et si votre cheval est un peu sensible, je vous conseille un bon mash. Après une longue route faites le un peu marcher puis laissez-le se reposer au box ou en pâture comme vous le souhaitez.

Les balades à la plage…
Exit les protections et autres cloches etc ce ne sont que des points de frictions en plus ! Galopez sur le sable bien dur au bord de l’eau et faites attention aux trous ! Si votre cheval a les yeux sensibles (comme le mien) pensez à mettre un flymask ! Même si il n’y a pas de mouche, le sable et le vent peuvent être très désagréable. Enfin et surtout, profitez, vous y êtes enfin ! Vous réalisez votre rêve : aller à la plage à cheval !

Si vous vous demandiez… je suis effectivement partie cette année à la plage avec mon cheval… C’est quelque chose à faire !

Alors pour résumer :

La plage à cheval c’est génial !
La plage à cheval c’est la sécurité de soi-même, des autres cavaliers… et des piétons !
La plage à cheval c’est l’occasion de chouchouter sa monture par de longues balades au pas avec de l’eau à mi-cuisses.
La plage à cheval c’est l’occasion de se vider la tête et de prendre du bon temps !
N’hésitez pas à partager avec nous votre expérience à la plage en tant que cavalier ou propriétaire mais également à poser vos questions nous pourrons peut-être vous aider !
M*****
 Posté le Lundi 15 Juin 2015 à 20h30 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Nouvelle
Comme je vous l'ai annoncer rembrandt et moi ces fini même si je le reverrai, il ma fallu un peu de temps pour remettre un article comme on va dire que je suis un peu triste du coup mon nouveau centre et bien j'ai sauter samedi on a travailler sur la direction et les courbes
photo en dessous gribouille et moi

 Posté le Lundi 25 Mai 2015 à 19h39 | Laisser un commentaire | Lien permanent

Annonce à tout le monde


Voila il ma fallu un peu de temps pour vous l'annoncer mais mon petit sourire mon batard mon chouchou mon bébé casse tout nos chemin se sépare je change de centre équestre car a force de mes chutes avec tous les chevaux je veux bien me remettre en question mais un moment ces trop et sa devient dangereux tomber plusieurs fois en 1 heures se faire mal aller a l’hôpital garder des cicatrices j'ai changer et tout va mieux je ne tombe pas du coup de temps en temps je passe voir Rembrandt c'est le seul qui va vraiment me manquer je connaissait déjà des gens ou je suis maintenant je me r'habitue tout doucement à un nouvelle environnement de nouvel photo mais aussi des photos de Rembrandt quand je passerais le voir salut tout le monde mettez un petit commentaire si vous voulez
 Posté le Jeudi 14 Mai 2015 à 13h36 | Laisser un commentaire | Lien permanent